1.
Ayez un profil d'entrepreneur. Vous devez posséder les qualités et aptitudes suivantes : leadership, vision, tolérance au risque, aptitude à la vente, facilité à surmonter les obstacles, facilité à communiquer et capacité d'organisation.
2.
Soyez passionné par votre secteur d'activité. Assurez-vous que le secteur dans lequel vous lancez votre entreprise vous passionne au plus haut point. Vous surmonterez ainsi plus facilement les obstacles et conserverez votre motivation.
3.
Ayez une formation et une expérience suffisantes. En plus de maîtriser votre marché et son environnement, vous devez aussi avoir une formation et une expérience pertinentes dans votre domaine d'affaires. On ne s'improvise pas mécanicien, coiffeur ou dentiste.
4.
Sachez bien vous entourer. Vous devez reconnaître vos faiblesses et vous adjoindre des gens de confiance aux compétences et connaissances complémentaires.
5.
Obtenez le soutien de votre entourage immédiat (famille). Votre famille immédiate doit être informée de votre projet, le bâtir avec vous et en mesurer ainsi les conséquences sur votre vie.
6.
Consultez un conseiller. N'hésitez jamais à consulter un conseiller en démarrage d'entreprise. Des organismes sont en place pour vous accompagner et vous guider.
7.
Armez-vous d'un plan d'affaires solide. Le plan d'affaires servira à convaincre de la faisabilité, de la viabilité et du réalisme de votre projet. C'est grâce à cet outil que vous obtiendrez le financement nécessaire au démarrage de votre projet.
8.
Ne sous-estimez jamais la concurrence. Vos concurrents sont peut-être de petite taille ou éloignés, mais ils existent et continueront d'occuper une part du marché. Ne sous-estimez jamais la présence (réelle ou éventuelle) de concurrents directs et indirects, ainsi que leur réaction à votre arrivée.
9.
Maîtrisez le marché et son environnement. Vous devez tout connaître sur votre produit ou service : ses spécificités, son histoire, les lois et normes qui régissent votre secteur d'activité, les grandes tendances.
10.
Prévoyez une mise de fonds. Afin de donner confiance aux personnes, aux institutions ou aux organismes que vous solliciterez pour assurer votre financement, prévoyez l'injection d'une mise de fonds personnelle d'au moins 20% du coût du projet.